Poupée coréenne, la pullip est une poupée articulée, créée 2003 par l'artiste Cheonsang Cheonha, et commercialisée par Groove, une société japonaise spécialisée dans les poupées ciblant les jeunes adultes.

Le moule de base est très nettement inspiré de Blythe, une reprise récente de la poupée à grosse tête créée en 1972 par Groove. Cette dernière est en effet devenue très populaire auprès des jeunes japonaises depuis que la chaîne de grands magasins Parco l’a prise pour emblème de sa campagne de pub suite à l’exposition que lui avait consacrée la photographe de Gina Garan.

Les Pullips créées en 2003, sont des poupées de collection articulées d'environ 30 cm, en vinyle et, même si beaucoup de filles les customisent en changeant par exemple leur perruque (wig, de marque Coolcat ou Luts par exemple), leurs yeux (eye-chips pour seulement les pupilles ou acryliques pour l'œil entier), leur maquillage (make-up) ou leur corps ( un corps obitsu par exemple . L' avantage est qu'il est plus posable, valorisant l'aspect photogénique des Pullip. Il y a aussi les corps Volks ou encore Pure Neemo, mais ce dernier est plus adapté aux Blythes).

Elles sont vendues toutes maquillées, habillées, avec chacune leur petit univers et leur personnalité propre, pour environ 100 € voire 120 €, pour les modèles courants. Elles se caractérisent principalement par leur grosse tête et leurs grands yeux très expressifs, qui peuvent tourner à droite ou à gauche grâce à une petite manette derrière la tête. Elles peuvent également cligner des yeux et grâce aux nouveaux mécanismes, depuis février 2008, elles peuvent maintenir les yeux fermés.

Elles sont tirées à assez peu d’exemplaires, et pour peu qu’un modèle soit populaire, il atteint vite des sommes presque comparables au prix d’une BJD (ball jointed doll), les modèles Fantastic Alice ou Noir en sont des exemples type, ce qui oblige à rééditer ces modèles des années plus tard avec la gamme Regeneration Series.

Les pullips valant très chères aujourd'hui datent principalement à partir de 2006, comme la Papin et la Nina, mais aussi des Pullip récentes qui ont eue un fou succès dans la foulée, comme la Prupate ou la Prunella, pour leur beauté ou le fait qu'elle soient faciles à customiser…

La pullip la plus chère (voir dans modèles sortis, 2003) est la Lepprotto, une édition spéciale, valant plus de 1 000 €.


Pullip a des amis masculins, au début Namu mais remplacé en 2005 par Taeyang. Taeyang a hérité en 2006 d'une petite sœur à la mine boudeuse, nommée Dal. En 2008, un nouveau modèle est apparu, les Byuls qui représentent les copines des Dals. En février 2011, un autre modèle a été ajouté à la gamme : Isul, le petit frère de Pullip. Et en février 2013 apparaît Yeolume, l' amie de Dal et de Byul et la future fille de Pullip.

Il existe également une version miniature de Pullip, les Mini-Pullip ou « Little Pullip » ou bien encore les " Docolla ". Il s'agit de Pullip en plus petit, puisqu'elles mesurent une dizaine de centimètres. Elles peuvent être la copie d'une Pullip ou bien un modèle original. Leurs yeux ne bougent pas et leur paupières ne se ferment pas, leur corps aussi est beaucoup moins articulé que celui d'une Pullip. Elles sont bien sûr moins chéres que les Pullips (autour de 40 dollars)

Depuis leur création, les Pullips ont été produites et distribuées par JUN Planning. Après la faillite de l'entreprise en 2006, la production et la distribution des Pullips a été reprise par Groove.

La société Jun Planning utilise le corps de Pullip pour sa nouvelle gamme de poupées, J-DOLL.

Les Pullips sont des poupées non adaptées à de trop jeunes enfants car elles sont fragiles et n'ont rien à voir avec des poupées Barbie!

 

8662378535_e32a87802a_z